Un Québec riche de ses régions

Un Québec riche de ses régions

Tournée de consultation pour une économie au service des gens

Nous voulons tous et toutes un Québec prospère... mais prospère pour qui ? Nous ne voulons pas d’une économie de « jobines » qui disparaissent du jour au lendemain. Nous ne voulons plus des régions constamment menacées de fermeture parce que trop dépendantes d’une seule industrie.

Québec solidaire a des propositions, mais nous voulons aussi vous entendre. Le développement économique du Québec est l’affaire de tous et de toutes. Cet automne, nous sillonnons les routes du Québec pour vous consulter sur votre vision du développement économique, sur l’avenir de votre région.

28 octobre 2015

Rouyn-Noranda

Comment pouvons-nous stimuler l’économie des régions-ressources en finançant des Fonds régionaux de diversification économique à même des redevances minières plus importantes?

Exploiter les mines signifie avant tout exploiter une ressource non-renouvelable. Une fois la source tarie, l’impact économique sera éliminé lui aussi. La création d’un fonds régional de diversification économique pourrait pallier à cette problématique. Venez discuter des solutions pour l'économie de la région lors d'un 5 à 7 en compagnie d'Amir Khadir, Andrés Fontecilla et de Guy Leclerc au Cabaret de la dernière chance (146, 8e Rue, Rouyn-Noranda) le 28 octobre prochain.

Je confirme ma présence

29 octobre 2015

Ville-Marie

L'Abitibi-Témiscamingue souffre d'une économie peu diversifiée, dépendante des fluctuations du prix des matières premières et dont les secteurs secondaires et tertiaires devraient être renforcés. Pourtant, le développement d’élevages et d’une agriculture biologiques, notamment sur les nombreuses terres laissées en jachère représente un potentiel important pour l'industrie agroalimentaire.

Le 29 octobre, Guy Leclerc, Andrés Fontecilla et Amir Khadir vous attendent pour en discuter lors d'un 5 à 7 au bistro Elle et Louis (14 rue Ste-Anne, Ville-Marie).

Je confirme ma présence

14 novembre 2015

Rimouski

L’importance des emplois saisonniers, une pénurie de main-d’œuvre exacerbée par une population vieillissante et l’exode des jeunes fragilisent l’économie du Bas-Saint-Laurent.

Réinvestir dans la recherche régionale, principalement dans les domaines maritime et forestier, serait prometteur d’avenir. Malheureusement, les choix politiques du gouvernement libéral ont été de couper dans les instituts de recherche et d’enseignement sur ces questions, abolissant des centaines d’emplois.

Rejoignez-nous le samedi 14 novembre à 14h à l’Hôtel des Gouverneurs (155 Boulevard René Lepage Est) pour une assemblée publique en compagnie de la députée de Québec solidaire Françoise David, de Claire Bolduc, présidente de Solidarité rurale du Québec, et du chercheur de l’IRIS Bertrand Schepper.

Je confirme ma présence

17 novembre 2015

Sherbrooke

L’Estrie se retrouve avec un secteur manufacturier et une industrie agricole fragiles. Malgré la présence d’une ville universitaire comme Sherbrooke, peu de jeunes diplômés restent dans la région faute d'emplois dans leur domaine.

Pour découvrir comment un plan solidaire de développement économique ayant pour objectif de réduire notre dépendance au pétrole serait en mesure de répondre à de nombreuses problématiques de la région, venez échanger avec Amir Khadir, Andrés Fontecilla et les deux porte-parole locales Hélène Pigot et Colombe Landry lors d’une soirée publique le 17 novembre à 19h à la salle Le Vieux Colombier (Restaurant le Cartier, 255 boul. Jacques-Cartier sud, Sherbrooke). Le slameur Simon Landry fera une prestation pour l’occasion.

Je confirme ma présence

12 mars 2016

Chicoutimi

Pour une région comme le Saguenay–Lac-Saint-Jean, les coupes dans les services publics représentent l’abolition de dizaines, voire de centaines, de bons emplois en santé, en éducation et dans le développement régional. Ces décisions politiques s’accompagnant de centralisation des lieux décisionnels. La région perd donc peu à peu son autonomie et son économie s’en trouve gravement affectée.

D’un autre côté, la vision libérale du développement économique régional nous condamne à être à la merci des décisions de grosses corporations comme Rio Tinto Alcan. Des entrepreneurs de chez nous n’attendent pourtant qu’un peu plus de soutien de la part du gouvernement pour continuer à dynamiser la région. Comment pouvons-nous sortir la région de ces impasses ?

Pour en discuter et pour connaître la vision économique solidaire, joignez-vous à Amir Khadir, député de Québec solidaire, et Pierre Dostie, candidat de Québec solidaire pour Chicoutimi, à l’occasion d’une assemblée publique le samedi 12 mars à 13h30 dans la salle Alsace de l’Hôtel La Saguenéenne (250, rue des Saguenéens).

Je confirme ma présence

12 avril 2016

Québec

Le 21 avril prochain, 19h30, rejoignez-nous à l'Amphithéâtre de l'ENAP pour une assemblée publique sous le thème « Quel avenir économique pour la région de Québec ? » en compagnie de Françoise David (députée de Québec solidaire), Étienne Grandmont (directeur général de Accès transports viables), Pierre Pedneau (président-directeur général SOVAR, Développement de nouvelles technologies issues de recherches universitaires), Nancy Savard (directrice de la Table de concertation du cinéma et télévision de la Capitale-Nationale).
Venez réfléchir avec nous sur l’avenir de la ville de Québec !

Je confirme ma présence

2 mai 2016

Val-David

Il y aura un 5 à 7 en présence d'Amir Khadir et d'Andres Fontecilla afin d'échanger avec les citoyennes et citoyens sur les problématiques et perspectives économiques de notre région le lundi 2 mai à Val-David, au Baril Roulant, 2434 rue de L'Église.

3 mai 2016

Saint-Jérome

Une assemblée publique sur le thème: Que voulons-nous comme développement économique dans les Laurentides? aura lieu mardi 3 mai à 19h30 au Méridien 74, 181 rue Brière à St-Jérôme. Il y aura une présentation d'Amir et Andres sur les positions économiques de QS, une présentation des principaux enjeux économiques régionaux par Marcel Gosselin, co-coordonnateur régional de QS, suivie parole aux acateurs économiques régionaux et locaux ainsi qu'aux citoyen-nes par la suite.

4 mai 2016

Gatineau

La question de l’agriculture locale en Outaouais est en pleine mutation. Joignez-vous à Manon Massé et Geneviève Grossenbacher dès 19h00 pour une soirée de discussion sur l’agriculture et l’alimentation au marché de solidarité régionale de l’Outaouais (71, rue Eddy, Gatineau)

La Ville de Gatineau développe une politique d’agriculture urbaine et de plus en plus de productrices et producteurs rejoignent des réseaux de distribution de proximité qui rapprochent la consommation urbaine de la production rurale. Ce mouvement en faveur d’une agriculture et d’une alimentation écologiques, équitables et biologiques est en phase avec un mouvement planétaire en faveur de la revalorisation du terroir et d’une série d’actions très concrètes face aux défis écologiques qui concernent toute l’humanité.

Lors de cette soirée de discussion, les conférencières et conférenciers sont invité-es à dégager toute la mesure des promesses et des défis qui touchent ce secteur socioéconomique : quelles sont les forces de ce mouvement et quels sont les indices d’avancements concrets de ce virage locavore? Comment favoriser l’accès à la terre et le démarrage de production artisanale à petite échelle qui répondent aux besoins des producteurs et des ménages de la région, et ce, à l’heure où les gouvernements favorisent plutôt l’industrialisation du secteur agroalimentaire et l’exportation, tel que le démontre la possible ratification d’un autre Accord de libéralisation du commerce (Partenariat Trans-Pacificque) ? Quels sont les principaux obstacles, les pratiques et les mesures que le Québec devrait adopter afin que sa politique agroalimentaire soutienne véritablement une agriculture et une alimentation équitables, locales et bios ? Voilà quelques-unes des questions auxquelles nos invité-es et le public souhaiteront réfléchir lors de cette discussion publique et gratuite.

29-30 septembre 2016

Trois-Rivières

Françoise David prendra la parole lors de la soirée publique gratuite « Une économie au service de nos régions, c’est possible! » le jeudi 29 septembre à 19h00 à la microbrasserie Le temps d’une pinte (1465 rue Notre-Dame Centre, Trois-Rivières) ainsi que dans le cadre des «Grandes rencontres» au Collège Laflèche (1687 boul. du Carmel, Trois-Rivières) le vendredi 30 septembre à 12h30.

Nous voulons mobiliser l’énergie et le talent des gens d’ici pour entrer tête première dans l’écononomie du 21e siècle. Le gouvernement actuel fait les choix d’hier. Ensemble, prenons le virage de l’avenir : celui d’une économie verte et prospère. Contribuez vous aussi à faire de cette tournée régionale un succès!

Faire un don pour la tournée